Les leçons de la semaine…

Pour continuer avec ce que j’ai appris jusqu’ici, voici les leçons de la semaine…

Leçon n°7 : Ne pas être trop ambitieux ni exigeant avec soi-même

Certes en tant que perfectionniste maladive je suis mal placée pour dire ça…Et pourtant c’est vrai…Etre trop ambitieux implique le risque de se décourager. Vouloir réaliser un menu complet (apéritif, entrée, plat, dessert) pour 10 personnes, composé de produits qu’on a pas l’habitude de travailler, alors qu’on commence à peine notre apprentissage culinaire est voué à l’échec. Il faut savoir gérer les préparations, le temps de cuisson, par quoi on commence, qu’est-ce qui prend le plus de temps etc…Toutes ces choses s’acquièrent petit à petit. Si on se lance là-dedans un mois après avoir commencé à vraiment cuisiner, on va rapidement être dépassé. Deux ou trois expériences comme celle-là et on pourrait vite être dégouté de la cuisine…Ce serait bête de gâcher une si belle passion par excès d’orgueil…

Lire la suite

Publicités

Poulet à la façon de ma grand-mère…

Ma grand-mère est le meilleur chef de la Terre ! Même si personne en dehors de la famille ne connaît ses talents culinaires. Elle mélange astucieusement les cuisines marocaines et belges pour créer des plats délicieux. Et son inventivité n’a pas de limites. Mon père m’a un jour raconté qu’à l’époque, elle a créé des façons de préparer certains légumes qui n’étaient pas encore répandues chez nous. Ou en tout cas qu’elle ne connaissait pas et qu’elle parvenait à réaliser malgré tout sans le savoir. Mon grand-père avait tendance à voir très grand quand il allait faire des courses. Il n’était pas rare qu’il ramène en une fois 8kg de bœuf, 5kg de poulet, 10 kg de pommes de terre, 7kg de chicons (endives pour nos amis français) ou autres légumes et 15kg de fruits variés…Ma grand-mère se retrouvait donc avec toute cette nourriture sur les bras. La famille était grande, mais cela faisait quand même beaucoup. Heureusement les congélateurs existaient déjà mais tout de même…Ma grand-mère n’avait donc pas d’autre choix que d’imaginer des façons différentes de cuisiner tout ça (parce que 7kg de chicons braisés sur une semaine on peut vite en avoir marre !). La nécessité est la mère de l’invention…

Parmi tous les plats qu’elle a pu faire depuis que je suis née, il y en a un en particulier que j’ai toujours adoré. C’est la façon dont elle prépare le poulet. Toute simple, mais délicieuse. Lire la suite

Mon premier gâteau au chocolat

Comme je l’ai déjà dit, la pâtisserie ce n’est pas mon truc. Trop précis, trop minutieux, trop délicat, et moi je suis une adepte du freestyle (en plus la précision et moi ça fait 2). Mais quand même, comme toutes les filles, ou presque, j’adore le chocolat. Et puis se lancer dans la cuisine c’est aussi relever des challenges. Sinon on reste avec nos pâtes au fromage et on se contente de ça pour les 40 prochaines années. J’ai donc testé une recette de gâteau au chocolat trouvée sur Facebook. Elle avait l’air simple, alors pourquoi pas… Lire la suite

Ratage 1 : chaussons poulet/champignons

A priori la recette n’a rien de compliqué. Je l’ai trouvée sur le site Femme d’Orient. Comme vous pouvez le voir, c’est assez simple. Sauf quand on passe à côté du point essentiel de la recette : la confection des chaussons ! Le goût y était, par contre pour la forme on repassera…

Au début tout allait bien. J’ai préparé mes ingrédients : champignons, oignons et poulet (je n’avais pas de restes de poulet rôti donc j’ai juste cuit des morceaux de blanc avant de commencer). Lire la suite

Ma playlist de cuisine

Pour cuisiner il faut certes de la concentration, mais qui a dit qu’il fallait être sérieux pour autant ? Un fond de musique dans les oreilles pour se trémousser en remuant nos casseroles ne fait de mal à personne ! En plus ça nous donne de bonnes « vibes » comme on dit, et si on prend du plaisir en préparant un repas, ça se ressentira forcément dans l’assiette. Voici donc mes morceaux favoris pour cuisiner, de la bonne humeur et de l’énergie pour rythmer nos préparations. Au bas de la liste, quelques morceaux plus relax, idéal pour la pâtisserie… Lire la suite

Les 5 commandements du steak

Bonjour à tous, un petit partage de nouvelles connaissances…Je fais beaucoup de recherches pour développer mes compétences en cuisine. Je pousse le « vice » jusqu’à reprendre les bases, y compris la cuisson du steak. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant que j’avais cuit mes steaks n’importe comment jusqu’ici ! Je me contentais de les sortir du frigo et de les jeter dans une poêle pleine de margarine. Honte à moi ! La cuisson du steak est tout un art, une science qui exige bien plus de subtilité que la méthode barbare que j’appliquais…

Voici donc le fruit de mes recherches, les 5 commandements du steak, que je respecterai dorénavant : Lire la suite

Ce que j’ai appris jusqu’ici…

En cuisine, on n’apprend pas tout du jour au lendemain. Dans l’absolu on n’apprend jamais TOUT. C’est un processus continu, qui permet d’acquérir de nouvelles connaissances jour après jour. Et fatalement, vu que jusqu’à récemment j’étais nulle en cuisine, j’ai beaucoup à apprendre. Y compris les bases. Je partagerai donc dans cette catégorie les « leçons » que j’apprends, au fur et à mesure, afin d’en faire profiter d’autres débutants comme moi…Et bien sûr, vos conseils, trucs et astuces pour compléter cette liste sont plus que bienvenus !

Leçon n°1 : On ne cuit pas n’importe quoi…Dans n’importe quoi ! Lire la suite